Suivez-nous sur

ACTUALITÉS

OPEL CORSA-E 2021 UNE ALLEMANDE QUI ÉLECTRISE LES RALLYES

LA CORSA-e ÉLECTRISE LES RALLYES

Avec un peu de retard sur le calendrier initial du fait de la crise sanitaire, l’Opel Corsa-e Rally est prête pour la course et c’est au rallye du Touquet, première manche du championnat de France des rallyes 2021, que la jolie allemande 100% électrique a fait ses premiers tours de roues, en première mondiale, sur les routes de la Côte d’Opale.

Avec l’Opel Corsa-e Rally, l’électrique arrive sur les épreuves routières après le circuit avec la monoplace de Formula E et les voitures de tourisme de l’ETCR. Outre-Rhin, c’est au travers d’une coupe de marque, l’ADAC Opel e-Rally que la Corsa-e Rally va évoluer mais avant d’en découdre sur un calendrier de 8 rallyes allemands, c’est en France à l’occasion du rallye du Touquet, première manche du championnat de France les 28 et 29 mai, que la Corsa électrique de course a fait ses grands débuts aux mains très expertes de Marijan Griebel qui fut champion d’Europe Junior avec l’Opel Adam R2 il y a quelques années. Griebel apporte son expertise et expérience au sein de la nouvelle Cup et c’est tout naturellement lui qui a oeuvré sur ce rallye du Touquet pour les premiers tours de roues en compétition en qualité de voiture ouvreuse.

DES ÉLECTRONS ET UNE CAISSE DE RALLY4

Lancée l’an dernier, la nouvelle Corsa-e reprend l’ensemble de la chaîne de traction et la plateforme de la Peugeot 208 avec laquelle elle partage finalement tout ce que l’on ne voit pas. Pour la version course, Opel Motorsport a logiquement travaillé avec les équipes françaises de PSA Motorsport sur la construction de cette auto dont la caisse bénéficie du même traitement que la version thermique Rally4 avec une caisse renforcée par un arceau cage et des trains roulants spécifiques. Véritable voiture de rallye électrique, la Corsa-e conserve le moteur d’une puissance de 136 ch (100 kW) pour 260 Nm de couple et la batterie de la version de série de 50 kWh. Afin d’optimiser l’autonomie en rallye, la batterie offre trois modes en « mode compétition », la pleine puissance et le couple maximum sont disponibles sur au moins 60 kilomètres. Les voitures électriques ont un couple particulièrement élevé, et pour cette raison, la voiture dispose d’un « mode pluie » qui donne une courbe de couple adaptée aux surfaces glissantes. Les teams utiliseront le « mode éco » économe en énergie entre les étapes et pour rejoindre les parcs fermés.

Lors de cette séance d’essai grandeur nature sur les routes de la Côte d’Opale en configuration course, Opel Motorsport n’a rencontré aucun problème particulier, mais avant de voir un rallye intégralement avec des voitures électriques, il va falloir trouver des solutions pour améliorer l’autonomie très réduite des voitures et tracer les spéciales non loin des bornes de recharge rapides. Dans une discipline dans laquelle le bruit du moteur est également une religion, la voiture électrique de rallye va également devoir trouver une sonorité afin d’entretenir le rêve.

Photos Etienne ROVILLÉ 

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ACTUALITÉS