Suivez-nous sur

ESSAIS

ESSAI SUZUKI SWACE HYBRID 2021

ALORS, ON ATTEND PAS PATRICK SWACE ?

Avec son patronyme d’acteur américain, la Swace complète la gamme Suzuki, ce qui permet au constructeur nippon d’offrir une berline compacte break hybride qu’il n’avait pas dans son catalogue. On dit merci qui ? Merci Toyota !

Deuxième opus de l’accord Toyota / Suzuki, la Swace cache derrière son appellation une Toyota Corolla Touring Sports Hybrid 122h. Un clone parfait dont l’unique différence visible au premier coup d’oeil est le logo. Une transformation rapide et efficace pour Suzuki qui bénéficie pour pas cher d’une voiture intégralement développée par Toyota.

UNE COROLLA BREAK REBADGÉE SUZUKI

Au même titre que le Suzuki Across, né Toyota RAV4, la Swace n’est autre qu’une Toyota Corolla Touring Sports 122h, soit la version hybride de 122 ch. Comme l’Across, la Swace présente quelques modifications de sa face avant, mais personne n’est dupe puisque le principal changement n’est autre que le blason. Le S Suzuki trône ainsi au centre la calandre, sur les centre des roues et le hayon arrière et à l’intérieur sur le volant. Pour le reste merci et au revoir.

Même sous le capot, on ne change pas la formule puisque l’on retrouve l’incontournable bloc Toyota hybride 1.8 essence de 99 ch associé avec un moteur électrique de 53 kW, soit 76 ch, alimenté par une modeste batterie de 1,3 kWh qui permet ainsi des démarrages et manoeuvres en tout électrique, mais ne vous attendez pas à parcourir des kilomètres et des kilomètres en full électrique, ce n’est qu’une hybride basique comme Toyota sait très bien le faire et qui fait son succès depuis 20 ans. Cet ensemble développe 122 ch et il est couplé avec une boite auto CVT à convertisseur de couple dont nous passerons l’effet variateur de mobylette. Si le tonique et agréable moteur hybride de 184 ch existe bien dans la Toyota Corolla (berline et break), Suzuki n’a pas jugé utile de l’introduire sur sa Swace, histoire de maintenir un prix bas afin de sortir du lot et de ne pas être en concurrence directe avec la Toy’, même si au final elle y est un peu quand même. Au volant, cette Swace fait son job en se montrant écolo avec sa motorisation hybride, mais sans offrir un quelconque plaisir de conduite et ce malgré une position plutôt agréable. Ainsi va la vie d’un clone sur 4 roues dont l’argument premier est le prix et Suzuki a tout compris en se montrant plus simple dans sa gamme, et du même coup plus accessible que la version Toyota.

Avec cette Swace, Suzuki n’a pas à rougir de son tour de passe-passe puisque sur le fond ce break hybride est un champion de la fiabilité. Le constructeur japonais s’évite ainsi un long et coûteux développement et en plus il part d’une base réputée pour sa technologie hybride. Que demande le peuple !

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS