Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

MATCH ESSAIS PEUGEOT 2008 2 vs RENAULT CAPTUR 2 2020

LE CLASSICO DES SUV TRICOLORES

Acte 2 pour le Classico entre les deux nouvelles stars du segment des SUV urbains, le Peugeot 2008 2 et le Renault Captur 2. D’un côté le nouveau Peugeot 2008 avec sa gueule d’enfer et de l’autre, au style plus sage, le Renault Captur. Match à distance entre les deux stars françaises.

Ce début d’année 2020 marque les lancements des nouveaux Peugeot 2008 et Renault Captur de deuxième génération. Deux stars françaises qui ont bien l’intention de rester au sommet d’un segment des SUV urbains en plein boum et qui doit faire face à une concurrence acharnée. Chacun ses arguments !

DESIGN OU POLYVALENCE ? FAITES VOTRE CHOIX !

2008 contre Captur, le match franco-français n’est pas nouveau. Stars du segment, les deux SUV n’ont plus rien à voir avec leurs prédécesseurs, sauf le nom. Plus que remanié et totalement nouveau car reposant l’un comme l’autre sur des nouvelles plateformes, le duo 2008-Captur a gagné des centimètres puisque le 2008 est long de 4,30 m et le Captur gagne pour sa part 11 cm et mesure à présent 4,23 m. Si le Lion 2008 mise indéniablement sur son design très expressif pour séduire, le Losange Captur se veut moins tranchant et mise pour sa part sur sa polyvalence car tout en étant plus petit de 7 cm il n’en demeure pas moins plus habitable que le 2008. Dans les deux cas, la technologie embarquée est de dernière génération et sous le capot on retrouve globalement une offre identique avec toutefois des variantes full électrique pour le 2008 (100 kW 136 ch) et désormais hybride-rechargeable E-Tech (160 ch) pour le Captur.

2008 – LOOK ET CHÂSSIS AU TOP

Inutile de revenir sur le design extérieur du 2008. Penchons-nous sur l’intérieur qui améliore franchement l’ergonomie générale du fameux i-Cockpit que Peugeot a retravaillé. Ce n’est pas encore parfait pour tous les gabarits et l’ergonomie des commandes est complexe et pas toujours très intuitive, mais disons que l’on trouve plus facilement SA position de conduite, en l’occurrence plus typée berline, dans ce nouveau 2008. Dérivée de la 208, l’agencement est identique avec sa soeur berline, dont le tableau de bord avec ses fameux compteurs digitaux 3D. La montée en gamme est évidente et le nouveau né intègre les dernières technologies du moment en matière de connectivité avec Apple CarPlay et Android Auto, et d’aides à la conduite. Avec son empattement allongé de 7 cm, le nouveau 2008 offre plus d’espace à bord et l’espace aux jambes pour les passagers arrière a fait un bond en avant, même s’il n’arrive pas au niveau du Renault Captur qui est plus habitable aux places arrière. Le coffre gagne également en volume en passant à 434 litres et seul manque finalement une banquette coulissante afin d’offrir une meilleure modularité.

En action avec son moteur 4 cylindres turbo diesel BlueHDi de 130 ch couplé avec la boite auto EAT 8, le nouveau 2008 nous a franchement séduit. Vif, agile et parfaitement guidé même avec des pneus dont le flanc haut génère quelques mouvements latéraux lors de la prise d’appui, le nouveau 2008 fait honneur au fameux toucher de route à la Peugeot. Pour faire simple, le 2008 2 n’a rien à envier en terme de comportement et de dynamisme à une berline compacte et c’est franchement bluffant d’autant que le confort est du meilleur niveau, tant du niveau acoustique que de la suspension qui filtre parfaitement les irrégularités.

CAPTUR – LA POLYVALENCE POUR LEITMOTIV

En y regardant de plus près, ce Captur 2 est vraiment différent de son prédécesseur même s’il en conserve la silhouette générale. Plus long de 11 cm !, ce n’est pas rien, il mesure désormais 4,23 m et il affiche fièrement ses lignes tendues, ses arêtes de caisse mais aussi ses ailes bodybuildées et ses phares façon Clio 5 et feux arrière en forme de crochet (une première dans la gamme Renault). Avec les grosses roues de 18 pouces bien disposées dans les coins, limitant les portes-à-faux au maximum, ce Captur 2 en impose franchement. À l’intérieur, l’agencement est celui de la Clio 5 en étant plus haut pour faire simple. Bien pensé et bien fini, Renault a vraiment bossé sur les assemblages et la qualité perçue de cet habitacle. Les matériaux de qualité sont au rendez-vous à l’image de la planche de bord en plastique moussé disponible dès le premier niveau de finition. En le touchant comme en le regardant, nous sommes loin des plastiques de son prédécesseur et on ne peut que s’en réjouir car ce Captur 2 est une véritable arme de séduction, même si sur ce coup le 2008 en rajoute une couche avec une sacrée gueule.

Sur la route le Captur 2 n’a plus rien à voir avec son prédécesseur en se montrant plus rigoureux, même si parfois son train avant semble à la limite de la saturation avec le bloc TCe 155 ch. Avec le TCe 130 ch turbo, il fait preuve d’une plus grande polyvalence et la puissance est suffisante pour un usage en bon père de famille. Par rapport au 2008, le Captur 2 est moins confortable avec les roues de 18 pouces et son comportement moins incisif, mais bon le Lion est sur une autre planète avec un toucher de route vraiment hyper performant. Toutefois, le Captur compense dans sa vie à bord ce qu’il perd un peu sur la route en comportement par rapport au 2008. 

L’APRÈS-MATCH

Match nul (2-2) entre les deux nouvelles stars françaises qui sont au top de la catégorie. Chacune sa philosophie finalement et le choix n’est donc pas simple et après c’est l’histoire des goûts et des couleurs et de l’attachement à l’une des deux marques.

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

COMPARATEUR ASSURANCE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4