Suivez-nous sur

ACTUALITÉS

PERMIS DE CONDUIRE : LES SOLUTIONS POUR RÉCUPÉRER VOS POINTS

Suite à une infraction, à un contrôle des forces de l’ordre ou via un radar automatique, vous venez de perdre des points sur votre permis de conduire ? Pas de panique ! Il arrive à beaucoup d’automobilistes de perdre des points sur ce précieux sésame. D’ailleurs, vous avez tout à fait la possibilité de récupérer des points sur votre permis de conduire (en cas d’annulation ou invalidation c’est-à-dire perte définitive du permis). En effet, il existe plusieurs solutions pour récupérer vos points perdus sur le permis de conduire. Quelles sont-elles ? Dans cet article, tour d’horizon sur les meilleures solutions pour récupérer vos points rapidement.

Participez à un stage de récupération de points

Afin de récupérer des points sur votre permis de conduire, il existe les fameux stages de récupération. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pourquoi passer par un stage de récupération de points ?

Avant tout, il est important de préciser qu’à la base vous disposez de 12 points sur votre permis de conduire (sauf pour les permis probatoires). Pour chaque infraction, vous risquez de perdre entre 1 et 6 points cumulables. Par exemple, vous perdez 6 points pour cause d’alcoolémie ou d’usage de stupéfiant lors de la conduite. Pour un excès de vitesse de plus de 50 km/h, vous perdez également 6 points. Pour non-port de ceinture de sécurité, on vous retirera 3 points.

Une fois que votre permis atteint zéro point, vous serez contraint de repasser l’examen du permis de conduire. D’autre part, la nature de votre infraction déterminera la façon dont vous allez récupérer vos points perdus. Le fait de passer par un stage de récupération constitue donc l’alternative la plus évidente si vous êtes pressé de les récupérer.

Le stage de récupération de points : une démarche volontaire

Le stage de récupération de points est une formation qui dure seulement 2 jours. Deux jours consécutifs de stage vous permettront en effet de récupérer immédiatement 4 points dans la limite du plafond. Ces derniers vous seront restitués dès le lendemain du stage. Dans la pratique, le stage est dispensé par un centre agréé par la préfecture, à l’instar d’ActiROUTE, un centre de récupération de points privé et national.

À la fin du stage, on vous remettra une attestation. Celle-ci est la preuve que vous avez bel et bien suivi le stage et que vous avez officiellement récupéré vos points. Concrètement, le stage de récupération de points, c’est deux jours de sensibilisation à la sécurité routière. Au cours du stage, vous suivrez une formation axée sur les points suivants :

  • l’accidentologie,
  • une analyse des lois physiques ainsi que leurs conséquences sur la conduite.

Le stage de récupération de points : les conditions à remplir

Il existe deux formes de stages de récupération de points :

  • le stage volontaire
  • le stage obligatoire en permis probatoire

Oui, le stage est ouvert à tous les automobilistes. Toutefois, dans les deux cas, certaines conditions sont prises en compte pour que vous puissiez avoir accès au stage. Retenez les 4 points suivants :

  • vous devez avoir perdu des points. Plus clairement, vous devez avoir subi un retrait de points inférieur à 12,
  • vous devez être en possession d’un permis de conduire encore valide. Autrement dit, votre solde de points ne doit pas être à zéro. Vous devez donc disposer d’au moins un point sur votre permis,
  • votre dernier stage de récupération doit dater d’un an et un jour. Plus clairement, vous devez respecter un délai d’un an et un jour entre deux stages. À noter que vous ne pouvez participer à cette formation qu’une fois par an,
  • vous n’avez pas reçu la lettre 48SI qui ordonne l’invalidation de votre permis.

Le stage de récupération de points : le budget à prévoir

Le prix d’un stage de récupération de points varie généralement d’un centre agréé à un autre. Bien entendu, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un centre bénéficiant d’un numéro d’agrément près de chez vous. Néanmoins, le prix pour participer à un stage de récupération de points est généralement compris entre 100 et 280 euros.

Qu’en est-il du stage de récupération de points obligatoire ?

Un jeune conducteur en permis probatoire pendant 3 ans (ou 2 ans s’il a suivi une formation d’Apprentissage Anticipé de la Conduite, AAC) peut recevoir une lettre 48N en cas d’infraction, entraînant le retrait de 3 points ou plus. À partir du moment où l’infraction que vous avez commise est suivie d’une lettre recommandée avec accusé de réception de type 48N, vous disposez d’un délai de 4 mois pour suivre un stage de récupération de points.

La lettre 48N est délivrée par le ministère de l’Intérieur. Elle s’adresse généralement aux jeunes conducteurs ainsi qu’aux automobilistes qui ont vu leur permis annulé ou invalidé. Dans la mesure où vous recevez la lettre 48N et que vous ne suivez pas le stage obligatoire, vous risquez une contravention de 4e classe. Vous vous exposez également à une suspension de permis pour une durée pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Récupérez vos points de permis automatiquement

En participant à un stage de récupération de points, vos points vous seront restitués dans les plus brefs délais (maximum un mois). Par contre, la reconstitution du solde de points automatique demande un certain délai. Quoi qu’il en soit, cette solution est automatique et gratuite.

Mais quel est le délai d’attente, et pour quelle infraction ? Pour récupérer vos points automatiquement, vous devez passer un délai donné sans commettre de nouvelles infractions. Plus concrètement, selon la nature de la faute, une conduite sans infraction au Code de la route vous permettra de regagner des points :

  • si vous avez perdu un point, le délai de récupération est de 6 mois,
  • si l’infraction que vous avez commise a entraîné une contravention de 1re, de 2e et de 3e classe, vous récupérerez vos points au bout de 2 ans,
  • si l’infraction entraîne une contravention de 4e ou de 5e classe, vous pourrez récupérer la totalité de vos points après un délai de 3 ans,
  • si pendant une durée de 10 ans vous n’êtes jamais remonté à 12, vous pourrez reconstituer entièrement votre capital points, c’est-à-dire récupérer tous les points perdus des infractions allant jusqu’à la 4ème classe.

Durant les délais mentionnés, aucune infraction ne doit donc être commise si vous voulez récupérer les points que vous avez perdus automatiquement.

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ACTUALITÉS