Suivez-nous sur

ACTUALITÉS

PEUGEOT 508 ET 508 SW PEUGEOT SPORT ENGINEERED 2021

Avec la 508 PSE, abréviation de Peugeot Sport Engineered, le constructeur au Lion a bien l’intention de redéfinir la sportivité dans sa gamme. En prenant sa routière 508 comme base pour cette première PSE de l’histoire, Peugeot donne enfin une succession à aux emblématiques 405 Mi16 et 405 T16 des années 90.  

Durant l’été Peugeot est passé maître dans l’art du teaser avec cette 508 Peugeot Sport Engineered. Mais cette fois, c’est pour de bon avec la présentation officielle de la 508 PSE mais aussi de sa variante break 508 SW PSE. Outre la nouvelle signature Peugeot Sport constituée de trois griffes jaunes Kryptonite que l’on retrouve sur le volant ou encore le jonc noir de la vitre arrière, la 508 PSE n’est pas une berline comme les autres. Résolument sportive tout en faisant attention aux émissions de CO2, la Lionne s’affiche clairement novatrice sur le segment de la performance avec sa motorisation hybride rechargeable qui n’est réellement une nouveauté puisqu’elle constitue la base de la 508 Plug-in Hybrid disponible depuis le début de l’année en version 225 ch. Sauf que dans le cas de la 508 PSE, Peugeot Sport a boosté l’ensemble qui désormais délivre une puissance combinée de 360 ch, dont 200 ch du moteur thermique 1.6 essence qui est couplé avec deux moteurs électriques, un pour l’avant et l’autre pour l’arrière, faisant de cette 508 PSE une 4 roues motrices. La Lionne exécute ainsi le 0 à 100 km/h en 5,2 s avec la batterie pleine. Peugeot annonce une autonomie en tout électrique de 42 km et une consommation sur 100 km avec la batterie pleine de 2,3 l/100 km. Pour les 100 km suivants avec la batterie vide, nous verrons ceci lors de nos essais.

Première d’une nouvelle gamme portée sur la performance et le plaisir de conduite, la 508 PSE sera donc disponible en berline et dans sa déclinaison break SW. Extérieurement et posant fièrement sur de grosses roues de 20 pouces généreusement chaussées et qui laissent entrevoir les gros disques étriers de freins jaunes, ce n’est pas la révolution stylistique puisqu’elle reprend les boucliers de la version standard en ajoutant quelques appendices aérodynamiques avec un spoiler à l’avant et un diffuseur arrière. Ce n’est pas du M de BM’, de l’AMG de Mercedes ou encore du S d’Audi, mais ceci reste finalement très sobre et colle bien à l’image de la marque qui ne veut pas en faire trop face aux Premium germaniques. Même constat dans le cockpit qui reprend les ingrédients de la finition GT mais avec des touches de jaune Kriptonite sur les selleries. 

Enfin, si la puissance est en hausse et que cette 508 PSE se veut très exclusive puisque Peugeot Sport prévoit pour le moment seulement 1 000 exemplaires, le prix est également dans la catégorie haute puisqu’il faudra débourser au minimum 60 000 €. Lancement prévu fin 2020.

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

COMPARATEUR ASSURANCE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ACTUALITÉS