Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI FORD RANGER MS-RT 2022

LE PICK-UP INSPIRÉ DU WRC

La personnalisation est de plus en plus présente dans les gammes des constructeurs et elle touche également le monde du pick-up avec cette finition MS-RT du Ford Ranger signée M-Sport, le préparateur de la Puma Rally1 WRC, victorieuse du dernier rallye de Monte-Carlo avec Sébastien Loeb. Allez tous en cabine !

Partenaire privilégié du géant Ford pour la production des voitures de rallye de la marque à l’ovale, le préparateur anglais M-Sport s’est penché sur le pick-up Ford Ranger en concoctant une version sportive et surtout très exclusive, mais qui toutefois n’atteint pas les performances du Raptor, version survitaminée du Ranger dont Ford a présenté il y a quelques semaines la nouvelle mouture.

UN SACRÉ LOOK AU PRIX FORT

Pick-up le plus vendu en Europe autant pour un usage professionnel que les loisirs, le Ford Ranger se décline en différentes versions, dont ce très exclusif MS-RT concocté outre-Manche par M-Sport, l’équipe qui développe, prépare et engage les Ford Puma Rally1 WRC et toutes les WRC et autres Rally2 et 3 de la firme à l’ovale depuis plus de deux décennies. Destiné à un usage professionnel, le Ford Ranger montre aussi qu’il est un véritable véhicule tout-terrain pour les loisirs et pas seulement le compagnon idéal d’un agent forestier, par exemple. S’affichant au prix fort de près de 55 000 € hors taxes, le Ranger MS-RT n’est pas cadeau et plus cher que le Raptor, mais pour ce tarif on roule dans un véhicule distinctif et très exclusif avec de nouveaux boucliers, des ailes élargies ou encore des jantes OZ Racing de 20 pouces généreusement chaussées de gros pneumatiques en 255/60R20 XL Michelin Latitude Tour HP. Une monte orientée asphalte plus que tout-terrain, ce qui ne l’empêche pas de sortir des sentiers battus. On remarque également des inserts, autour des phares antibrouillard, en carbone look et vu le tarif ce MS-RT méritait du vrai carbone.

Sous l’imposant capot, le Ranger MS-RT carbure au mazout et pas question de V6 mais d’un 4 cylindres EcoBlue bi-turbo développant 213 ch et 500 Nm de couple. Ce bloc robuste au couple important est associé avec une boite auto et une transmission intégrale. Sur la route, le MS-RT ne montre pas une véritable différence de comportement avec le Ranger de base. Les mouvements de caisse importants et le freinage au dosage toujours délicat à vide sont toujours au rendez-vous et on attendait une suspension plus ferme contenant mieux les mouvements et limitant la plongée et la prise de roulis du train avant.

Alors qu’il vit ses derniers mois avant l’arrivée du Ranger de nouvelle génération, le Ranger MS-RT offre une réelle exclusivité avec cette déclinaison concoctée par le préparateur des Ford WRC. Une exclusivité que l’on paye au prix fort !

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4