Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI SKODA KAROQ 2018

LA CHASSE AU KAROQ EST OUVERTE

Après l’ours Kodiaq, Skoda propulse le Karoq dans la jungle des SUV compacts. La chasse au Karoq est ouverte et le dernier né du constructeur tchèque va aussi devoir régler un problème hiérarchique au sein de la grande famille VW avec ses cousins Seat Ateca et VW Tiguan. 

Plus petit que son grand frère Kodiaq de 32 cm qui peut accueillir 7 passagers, le Karoq est un authentique SUV 5 places au gabarit passe-partout, ce qui va plaire aux conductrices pour un usage urbain. Dans son  4,38 m, Skoda a exploité la modularité à son maximum. Résultat, un coffre qui propose le plus grand volume du segment avec 588 litres disponibles avec le système en option VarioFlex (521 litres sans VarioFlex). C’est juste énorme dans un gabarit très contenu. Avec le système VarioFlex vu dans le passé sur le Yeti, la marque apporte une véritable réponse à la modularité et flexibilité. Pour faire simple, le VarioFlex consiste en trois sièges arrière indépendants qui se retirent individuellement et surtout les deux sièges latéraux coulissent sur 15 cm d’avant en arrière et même latéralement sur 8 cm si l’on retire le siège central. Difficile de faire plus modulable et surtout quel espace à bord pour les passagers de derrière.

Comme dans toutes les Skoda, la Simply Clever attitude est au rendez-vous avec des petites astuces à l’image du cache-bagage (filet quasi occultant) qui est fixé au hayon et qui s’active de manière automatique. Passons sur les crochets escamotables dans le coffre, la lampe, le grattoir dans la trappe à essence ou encore le parapluie sous le siège du passager avant. Des astuces très Skoda qui font la différence. Au premier coup d’oeil dans l’habitacle, ce Karoq respire bon la qualité avec une planche de bord à la présentation soignée et aux plastiques moussés agréables. Montant régulièrement en gamme, Skoda propose également en option le tableau de bord Digital Cockpit avec un écran panoramique de 10,25 pouces alors qu’un autre écran central face dalle de verre prend place au centre de la planche de bord. Un écran sur lequel on pilote le système d’info-divertissement, la navigation, la connectivité, la téléphonie ou encore certaines fonctions du véhicule.

Son look de petit Kodiaq lui donne une belle allure et même si de profil la filiation avec le cousin ibérique Ateca est évidente, il dégage une réelle personnalité. Confortable, il se distingue d’abord par sa modularité et son espace à bord, mais aussi par sa qualité de fabrication, ses équipements et technologies de dernière génération.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4