Suivez-nous sur

ACTUALITÉS

ASSURANCE AUTO ZOOM SUR LE GEL DES TARIFS EN 2021

ASSURANCE AUTO ZOOM SUR LE GEL DES TARIFS EN 2021

La crise sanitaire représente depuis l’année passée un véritable coup dur pour plusieurs entreprises qui voient leurs activités tourner au ralenti. Si une baisse du chiffre d’affaires est constatée dans de nombreux secteurs d’activité, ce n’est pas toujours le cas en ce qui concerne le domaine des assurances. En effet, les mesures de confinement prises par le gouvernement pendant la crise de la COVID-19 ont été une aubaine pour certaines compagnies qui ont vu leurs bénéfices grimper au cours de cette période. La raison, un taux de sinistralité qui a connu une baisse inhabituelle. Pour permettre à leurs sociétaires de profiter également d’une partie des bénéfices réalisés, plusieurs assureurs ont décidé de prendre des mesures exceptionnelles.

Le comparateur d’assurances auto pour faire des économies

À cause des deux confinements décrétés par le gouvernement, plusieurs automobilistes n’ont pas eu la possibilité d’utiliser leur véhicule comme à l’accoutumée. En effet, 2020 a enregistré l’un des taux les plus bas en ce qui concerne la circulation sur les routes publiques, quel que soit le type de véhicules. Pour les assureurs, ceci représente du « pain béni », car qui dit moins de circulation dit forcément moins d’accidents donc moins de remboursement à effectuer aux assurés.

Si certaines compagnies ont promis de partager une part du gâteau avec leurs sociétaires, d’autres par contre ont décidé de tout garder pour eux. Avant de revenir sur les mesures prises par les compagnies d’assurance auto « généreuses », voici quelques mesures que vous pouvez prendre lorsque votre assureur ne prévoit aucun effort face à la situation. En effet, si vous avez très peu roulé au cours de l’année dernière et que cela risque d’être encore le cas pour l’année en cours, vous avez la possibilité de demander un geste commercial à votre compagnie d’assurance. Un formulaire de demande a même été diffusé sur le site de l’association des consommateurs UFC-Que choisir. Lorsque votre assureur n’est pas prêt à consentir au moindre geste, certaines associations de consommateurs recommandent aussi aux assurés de résilier leur contrat au profit d’une autre compagnie qualifiée de plus « vertueuse ».

Lorsque vous n’êtes pas concerné par les différentes aides financières ou par le gel des tarifs de votre assureur, il existe également plusieurs techniques pour vous aider à vous en sortir. Vous pouvez passer par un comparateur d’assurances auto en ligne pour trouver la formule qui correspond le mieux à votre profil de conducteur et à votre véhicule. Ceci vous permettra de réaliser des économies conséquentes. En passant par un comparateur d’assurance en ligne, vous avez la possibilité :

  • D’obtenir plusieurs devis des assureurs en seulement quelques clics
  • De comparer les garanties et les tarifs, mais aussi les franchises, l’assistance ou encore les exclusions de garantie
  • De bénéficier d’un contrat d’assurance fait sur mesure

Le comparateur d’assurance auto permet donc de trouver rapidement une assurance auto adaptée à votre profil de conducteur et à votre véhicule. Par ailleurs, la plupart des compagnies d’assurance qui ont choisi de ne pas geler leurs tarifs procèdent à une augmentation des cotisations. Selon le cabinet Facts and Figures, cette hausse pourrait être comprise entre 1,5 % et 2 %. Ce qui représente, en fonction du type de contrat, une augmentation de 6 à 14 euros par sociétaire. Pour échapper à cette augmentation, l’idéal est d’utiliser un comparateur d’assurance auto en ligne afin de trouver un assureur prêt à faire des concessions. Par ailleurs, l’utilisation d’un comparateur en ligne est également utile pour définir le prix moyen des assurances auto avec efficacité.

Gel des tarifs, gestes commerciaux, des décisions inédites des assureurs

Après une année inhabituelle, la plupart des assureurs ont décidé de geler leurs tarifs tout en promettant des aides financières à leurs sociétaires. Plusieurs situations ont entrainé ces décisions plutôt avantageuses pour les assurés.

Une chute vertigineuse du taux de sinistralité

L’année 2020 n’a pas été de tout repos pour les compagnies d’assurance ni pour les assurés. Certains assureurs ont même perdu en partie la confiance des Français à cause de leur mauvaise gestion de la crise de la Covid-19. Une critique qui s’est manifestée par l’appel de plusieurs députés aux assureurs afin de les inciter à participer à l’effort général. En effet, après deux confinements et les restrictions de déplacement, la circulation routière a fortement baissé. Les chiffres parlent de 50 % lors du premier confinement et 75 % pendant le deuxième. Ce qui s’est traduit par une baisse du nombre des accidents de la route et donc du nombre des blessés, mais également par une raréfaction des vols de véhicule.

Cette chute des accidents encore appelée dans le jargon assurantiel « la sinistralité » est de 80 % en 2020. La conséquence est la baisse des dépenses chez les assureurs. En effet, les assureurs se sont logiquement retrouvés avec moins d’indemnisations à verser aux assurés. Ce qui représente de substantielles économies pour les compagnies d’assurance.

Plus de deux milliards d’euros d’économies réalisées

Même si beaucoup ne s’entendent pas sur ces chiffres, ils sont tout de même vertigineux. En effet, selon les estimations données par certaines associations de consommateurs, le premier confinement aurait à lui tout seul fait économiser aux compagnies d’assurance, près de deux milliards d’euros, en assurance auto seulement. Si l’on se réfère aux chiffres de l’association de consommateurs « UFC-Que choisir », les assureurs auraient réalisé plus de 2,2 milliards d’euros d’économies en 2020. Ce qui représente 50 euros par voiture et 29 euros par moto. Face à cette hausse des économies, certains acteurs ont annoncé leur souhait de redistribuer une partie de leurs bénéfices aux titulaires des contrats auto.

Que prévoient les différentes compagnies d’assurance auto ?

Par signe de solidarité avec les assurés, plusieurs assureurs ont décidé de mettre la main à la poche. Certaines compagnies d’assurance ont également promis de geler leur tarif auto au cours de cette année.

Les mesures prises par la Maif

En ce qui concerne la redistribution, la Maif a déclaré qu’elle versera en moyenne 30 euros à chacun de ses 2,8 millions d’assurés, et ce, dès le mois d’avril. Des mesures qui couteront à l’assureur, près de 130 millions de chiffres d’affaires. Ce qui correspond au résultat net de la compagnie en 2020. Soulignons au passage que ces mesures n’auront aucune influence sur la politique de l’entreprise vis-à-vis de ses sociétaires, que ce soit en 2022 ou en 2023.

Qu’ont décidé la Matmut et la GMF ?

À l’instar de la Maif, d’autres compagnies d’assurance ont décidé de lui emboîter le pas. Parmi celles-ci, on peut citer la Matmut. L’assureur mutualiste rouennais avait annoncé dès le mois d’avril 2020 un gel tarifaire de l’assurance auto pour 2021 ainsi qu’une redistribution des bénéfices réalisés lors du confinement. Il s’agit en effet d’un versement forfaitaire de 75 euros qui seront distribués à tous ses assurés demandeurs d’emploi.

Parmi les assureurs mutualistes à avoir réagi à l’appel des députés, la mutuelle du groupe Covéa à savoir la GMF a annoncé mi-janvier, un gel de ses tarifs pour les contrats d’assurance auto arrivant à échéance entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022. La GMF ne s’arrête pas là puisqu’elle prévoit également une indemnité de 40 euros à tous ses conducteurs les plus avertis, c’est-à-dire pour les sociétaires disposant d’un bonus de 50 %.

Que prévoient la Macif et Axa ?

Tous les assureurs ne procèdent pas au gel de leurs tarifs. En effet, certains assureurs mettent en place différentes sortes d’aides financières. La Macif par exemple a promis de maintenir les garanties de ses contrats d’assurance même en cas d’impayé, à condition que le sociétaire soit sans emploi. D’autres par contre, optent pour une reconduction de leurs tarifs au cours de l’exercice 2021. C’est le cas du Crédit Mutuel qui explique cette décision par la baisse de taux de sinistralité occasionné par le confinement et le développement du télétravail. La compagnie Axa quant à elle prévoit une augmentation moyenne de 1 % sur ses tarifs d’assurance auto pour 2021.

Cela ne fait aucun doute, la plupart des compagnies d’assurance automobile sont prêtes à faire des efforts pendant la crise sanitaire que traverse le monde entier. La question qui taraude l’esprit des sociétaires est de savoir jusqu’à quand pourront durer ces aides. En effet, certains assureurs annoncent un retour à la normale à l’horizon 2024. Ce qui signifie la fin du gel et des aides financières.

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ACTUALITÉS