Suivez-nous sur

ACTUALITÉS

SUPERCAR GMA T.50 GORDON MURRAY RÉINVENTE LA McLAREN F1

Avec la supercar GMA T.50, la McLaren F1 trouve enfin sa véritable descendante. Une digne héritière née du même homme, le génial ingénieur sud-africain Gordon Murray qui relève un nouveau challenge avec sa propre marque.

En découvrant cette GMA T.50 (Gordon Murray Automotive), la filiation avec la McLaren F1 saute aux yeux mais on ne peut pas en vouloir à Gordon Murray d’en reprendre le concept trois décennies plus tard. Génial ingénieur en F1 pour Brabham, on lui doit le fameux « ventilateur » générant de l’effet de sol de la BT46B avec laquelle Niki Lauda a remporté le Grand Prix de Suède 1978 avant de voir sa création interdite dans la foulée de ce succès. On le retrouve ensuite dans l’équipe McLaren qui remporte de nombreux titres avec Lauda, Prost et Senna. Au début des années 90, il relève un nouveau challenge en créant la McLaren F1, la première supercar de la firme anglaise qui fait toujours référence. 30 ans plus tard, Gordon Murray est de retour avec la T.50.

Gordon Murray réinvente la McLaren F1 avec la GMA T.50

COMPACTE ET V12 ATMO, UNE DIGNE DESCENDANTE

Hyper compacte avec des porte-à-faux très réduits, la T.50 qui ne mesure que 4,35 m de long pour 1,85 m de large, évoque indéniablement par son design la McLaren F1. La forme est quasiment la même, les portes en élytre avec un vitrage deux parties, les feux ronds à l’arrière et son cockpit qui peut recevoir trois passagers, un de chaque côté et en retrait du conducteur qui prend place au centre de la voiture, comme la McLaren F1. Construite autour d’une monocoque en carbone plus légère et beaucoup plus rigide que la F1 de l’époque, cette T.50 va encore plus loin dans la filiation puisque sous son capot on trouve en position centrale arrière un moteur V12 atmosphérique, comme la McLaren F1 (c’était un BMW), développant 663 ch. Ce V12 de 3.9 litres créé par Cosworth pour GMA n’est pas le plus puissant, mais au litre il faut mieux que le moteur de l’Aston Martin Valkyrie qui est également un V12 atmo. Autre particularité de ce V12 Cosworth GMA qui est couplé avec une boite mécanique (à l’ancienne !) 6 rapports signée Xtrac, son régime moteur maxi de 12 100 tr/mn !. L’autre point fort de cette T.50 est sa masse qui n’est que de 986 kg, autant dire que le rapport poids/puissance est exceptionnel et qu’il n’est pas nécessaire de partir dans une course folle à la puissance. Cette T.50 pousse également l’aérodynamisme encore plus loin en intégrant à l’arrière un ventilateur de 40 cm de diamètre qui reprend le système développé par Gordon Murray sur la fameuse BT46B de F1. Ce ventilateur a un rôle actif sur l’aéro de la voiture et il travaille avec le diffuseur avec pour but d’augmenter l’effet de sol tout en réduisant la traînée aérodynamique. En fonction du mode de conduite sélectionné, la T.50 en possède quatre, le ventilateur tourne à une vitesse différente et par ce système la T.50 n’a pas besoin d’un aileron imposante et fixe, réduisant d’autant la trainée aéro.

Si sa mise en production n’est prévue que pour début 2022 avec seulement 100 exemplaires, on connait le prix de cette exceptionnelle GMA T.50. Il va falloir être très riche pour s’offrir ce bijou sur 4 roues puisque la supercar s’affiche au tarif de 2,36 millions de livres hors taxes, soit 2 613 700 euros. On a deux ans pour faire des économies !

Toutes les photos de la GMA T.50

« 1 de 2 »

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

COMPARATEUR ASSURANCE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ACTUALITÉS