Suivez-nous sur

AUDI

ESSAI AUDI Q3 SPORTBACK 2020

MUSCLE ET STYLE

Avec le Q3 Sportback et sa ligne de SUV-Coupé, Audi décline sous une nouvelle carrosserie plus musclée la deuxième génération de son SUV compact Q3. Un petit Q au design dynamique bien dans l’air du temps.

Le X6 a fait des petits depuis son lancement et même si Audi a attendu finalement une décennie pour suivre la firme à l’hélice, mais aussi un temps plus tard celle à l’étoile, le constructeur d’Ingolstadt double la mise avec le monstrueux Q8 et cette version plus compacte Q3 Sportback directement déclinée du SUV Q3. Un second SUV-Coupé labellisé Sportback qui en annonce un troisième puisque le prochain sur la liste sera le SUV électrique e-tron Sportback attendu en 2020.

UNE NOUVELLE CARROSSERIE PLUS ÉMOTIONNELLE

Le segment des SUV Premium affiche complet et pourtant Audi s’attaque à une nouvelle part du gâteau avec ce Q3 Sportback. La firme aux anneaux a de la suite dans les idées car ce Q3 Sportback avec sa ligne de SUV-Coupé bien plus dynamique que le Q3 normal, doit représenter à terme au moins 40% des ventes du Q3. Du coup, on comprend mieux l’enjeu de cette déclinaison SUV-Coupé qui outre sa silhouette dynamique plus sportive et musclée s’affirme sur la route comme un véritable véhicule sportif.

LE STYLE COMME ARGUMENT PREMIER

Le Q3 Sportback c’est d’abord le style afin d’offrir une ligne de coupé, mais haut sur pattes. Le dernier né de la firme d’Ingolstadt se distingue par sa musculature et aussi par sa grande calandre octogonale Singleframe. Sa grille noire dotée d’une structure type nid d’abeille exclusive rend la face avant encore plus expressive. Dans cette finition au bleu Turbo du plus bel effet, le Q3 Sportback ne manque pas d’allure.

Une fois dans l’habitacle, pas de réelle surprise puisque l’on retrouve l’agencement intégral du Q3 avec sa nouvelle planche de bord et son système d’info-divertissement MMi de nouvelle génération. L’arrière est naturellement différent avec une ligne de toit plus basse et qui plonge vers le coffre mais sans que ceci perturbe finalement l’habitabilité à bord qui est proche du Q3 standard. Avec la banquette arrière qui coulisse sur 13 cm, on peut privilégier le volume de coffre ou l’espace aux jambes des passagers. A l’image de son frère Q3, le Q3 Sportback est d’une qualité perçue irréprochable et les équipements de confort, de sécurité et les différentes aides à la conduite sont au top.

Outre le look séduisant, autant le dire haut et fort même si le critère esthétique demeure plus que jamais subjectif, le Q3 Sportback révèle une fois sur la route un tempérament que nous ne connaissions pas sur son frère Q3. En action sur les belles et sinueuses routes du sud de Valencia et de la Costa Bianca en Espagne, cadre de cet essai, le Q3 Sportback a affiché des qualités dynamiques à la hauteur de son look. Avec sa caisse hyper rigide et ses nouveaux réglages de suspension, le Q3 Sportback procure un véritable plaisir de conduite avec l’absence de roulis, de pompage ou encore de saturation du train avant malgré le poids du 2 litres turbo diesel qui est un élément perturbateur lors de l’inscription en virage par sa masse. Posé comme sur un rail avec un train arrière rivé au sol (un poil trop), le Q3 Sportback se catapulte d’un virage à l’autre avec un bel équilibre et mettre en défaut l’ESP demande de conduire comme un « sauvage » en maltraitant transmission et pneumatiques. Même avec les 150 ch du 4 cylindres TDi et un évident manque de puissance sur les relances, une allonge limitée et une boite auto aux rapports longs (mode Sport avec passages des vitesses par les palettes indispensables en conduite dynamique), notre escapade ibérique avec ce Q3 Sportback 35 TDi ne fut que plaisir à son volant. 

Alors Q3 classique ou Q3 Sportback ?, c’est une affaire de goût et aussi de budget car le Sportback demande un effort supplémentaire de 3 000 € en prix catalogue, mais pour ce prix on dispose d’équipements supplémentaires par rapport au Q3, ce qui limite l’écart de prix à environ 1 500 € entre les deux carrosseries à moteur et finition identiques. La silhouette et le comportement routier dynamiques sont des arguments pour ce petit Q et finalement il n’y a que l’addition finale qui peut être dissuasive car le tarif n’est pas cadeau et au jeu des packs et des options le prix monte très vite.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans AUDI