Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI KIA SORENTO 4 PHEV 2021

L’HYBRIDE RECHARGEABLE DES FAMILLES

En adoptant une motorisation hybride rechargeable de 265 ch, le Kia Sorento de 4ème génération s’offre une motorisation tonique, tout en étant dans les clous des contraintes environnementales. Une hybridation bienvenue et indispensable pour l’un des rares SUV 7 places généralistes du marché qui se démarque aussi par son style expressif.

Face aux obligations de réduction des émissions de CO2 et aux malus écologiques élevés en France, le constructeur coréen électrifie sa gamme depuis l’an dernier. Le Sorento 4 n’échappe pas aux électrons en intégrant une motorisation hybride rechargeable, évitant ainsi le malus écologique, mais également la TVS pour les entreprises. Cette 4ème génération va plus loin que sa chaîne de traction hybride en évoluant en profondeur avec un tout nouveau look extérieur et une vie à bord encore améliorée, de quoi entrevoir les longs trajets en famille très sereinement.

UN DESIGN TRÈS AMÉRICAIN

Malgré sa taille plutôt contenue de 4,81 m, le Sorento 4 est grand et en impose franchement avec son dessin cubique, son regard full Led aux feux très fins et sa fameuse calandre « Tiger Nose » au décrochement géométrique. De profil, le Sorento 4 fait prévaloir une surface vitrée façon coupé avec en clin d’oeil au shooting break ProCeed, un jonc de type aile de requin qui entoure la vitre de custode. A l’arrière, outre le dessin du bouclier, on note une toute nouvelle signature lumineuse avec des doubles feux verticaux. Globalement, ce nouveau Sorento 4 fait très américain dans son design, ce qui n’a rien d’un hasard car il a vocation a être vendu partout dans le monde, dont aux USA, pays dans lequel il est d’ailleurs produit en plus de la Corée du Sud.

À l’intérieur, le changement avec l’ancienne génération est encore plus frappant. Beaucoup plus moderne, l’agencement est vraiment soigné avec une réelle montée en gamme des matériaux comme des équipements avec un tableau de bord full digital 12,3“ et un écran central 16/9 full HD de 10,25“. Rien ne manque pour le confort des occupants avec de nombreux espaces de rangement et un coffre énorme de 898 litres en version 5 places. On trouve même des prises USB dans les dossiers des sièges avant qui profitent aux occupants du rang 2. Construit sur une nouvelle plateforme et malgré un gabarit quasi équivalent à son prédécesseur, le Sorento 4 gagne encore en habitabilité grâce à un allongement de 33 mm de son empattement, ce qui profite pleinement à l’espace à bord.

HYBRIDE RECHARGEABLE OU RIEN

Histoire de faire simple, Kia a opté pour une unique motorisation sur le marché français, en l’occurrence hybride rechargeable. Une chaîne de traction constituée d’un moteur turbo essence 1.6 T-GDi de 180 ch qui est associé à un moteur électrique placé dans la boite de vitesses auto et qui développe 91 ch. La puissance cumulée est de 265 ch et le moteur électrique est alimenté par une batterie Lithium-ion de 13,8 kWh refroidie par eau et qui permet une autonomie en tout électrique de 57 km en cycle mixte et jusqu’à 70 km en ville. Lors de notre essai entre Nice et Monaco sur un parcours alternant de l’urbain et de l’autoroute au profil accidenté, nous avons effectué 47 km en mode électrique avant que le thermique prenne le relais. Une valeur dans la moyenne qui fait que sur des petits trajets, l’électrique est donc la source de traction principale avec une consommation alors hyper contenue. Mais qui dit grand SUV 5/7 places, dit aussi des longs trajets, sinon on achète une petite voiture et on ne fait que de la ville. Une fois la batterie vide, notre consommation a alors atteint 8,9 l/100 km sur un parcours mixte, ce qui vu la masse de presque 2 tonnes reste correct. 

A son volant avec une position de conduite quasi parfaite et des commandes qui tombent bien sous la main, il y a même des palettes au volant pour les passages des vitesses de la boite auto, on a franchement apprécié cette motorisation plutôt tonique qui privilégie la transmission traction, mais passe en 4 roues motrices (avec un véritable arbre de transmission) quand le besoin de motricité s’en fait sentir avec un renvoi de puissance sur les roues arrière. Lors de cet essai sur les routes particulièrement sinueuses de l’arrière-pays niçois, on a aussi découvert un châssis hyper efficace. Kia a particulièrement travaillé le guidage et la maîtrise des mouvements de caisse et ceci se ressent immédiatement dans le toucher de route vif et même incisif. Le train avant est rarement pris en défaut alors que l’arrière enroule. Pour un engin long, lourd et avec un important porte-à-faux arrière, c’est une réelle belle surprise et la conduite peut vraiment devenir dynamique sur des petites routes sinueuses.

Plutôt bien dessiné et super équipé avec une riche dotation de série, ce grand SUV jusqu’à 7 places est le compagnon idéal des familles pour les longs trajets et il fera le bonheur des parents pour le quotidien avec sa motorisation hybride rechargeable qui lui autorise +/- 50 km en autonomie full électrique. Bien entendu, cette technologie PHEV a un prix et malgré le bonus écologique son tarif d’accès demeure élevé. Derrière le prix, c’est aussi pour les futurs acheteurs un pari sur l’avenir en basculant dans l’hybride rechargeable alors que la période que nous vivons est en pleine mutation avec une recherche de mobilité plus vertueuse.

Photos Laurent SANSON

« de 2 »

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4