Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI KIA XCEED CRDi 136 2020

UN QUATRE DE TRÈFLE QUI PIQUE TON COEUR 

Berline, break, Shooting Break et Crossover, la famille Kia Ceed a fière allure avec son trèfle à quatre feuilles, dont la quatrième feuille XCeed pique ton coeur. Essai de la version diesel CRDi 136.

Un coupé haut sur pattes façon SUV et au comportement de berline, ce n’est pas nouveau à l’image du VW T-Roc ou encore du Mercedes GLA de première génération. Quatrième déclinaison de la berline Ceed, la compacte de la marque en Europe, le XCeed mixe donc la ligne d’un coupé sportif avec l’aspect pratique d’un SUV et le comportement d’une berline. Le meilleur de trois univers qui démontre une nouvelle fois la force d’adaptation du constructeur coréen.

UNE GRANDE FAMILLE EUROPÉENNE

Après la berline compacte, le break SW et le shooting break ProCeed, Kia a étoffé la famille Ceed par le XCeed. Développé par les équipes de Kia Europe et ce uniquement pour le marché européen, le XCeed est fabriqué dans l’usine de Zilina en Slovaquie, véritable coeur industriel de la marque sur le Vieux Continent. Un XCeed qui est un sacré mélange des genres et surtout qui se démarque par sa plastique séduisante. Pas vraiment SUV et plus vraiment berline compacte, le XCeed cultive donc des différences notables avec la Ceed, à l’image de la ligne de toit, de la hauteur de caisse, de son capot, de son hayon ou encore de ses phares et des feux arrière spécifiques. Il y a même dans ce XCeed une petite inspiration dans le dessin d’un certain Porsche Macan. Ok, la comparaison s’arrête au style, tout comme la ProCeed reprend certains codes de la Panamera. En tout cas, les designers Kia aiment bien Porsche, ce qui est plutôt une belle référence.

EFFICACE MAIS PAS TRÈS EXCITANT EN ACTION

Bien calé sur de belles roues bi-ton de 18 pouces encerclées de protections d’ailes noires typiques d’un SUV, le XCeed affiche une garde au sol confortable de plus de 18 cm, ce qui lui permet d’affronter le tout-chemin sans trop de problème, même si les 2 roues motrices (pas de 4×4 au programme) limitent son champ d’action aux chemins roulants. Sur le bitume, son terrain de jeu, le dynamisme n’est pas exactement celui que l’on attend. Plus lourd qu’un bloc essence de puissance égale (un 140 ch essence est aussi disponible dans la gamme), le 4 cylindres CRDi 1.6 litre de 136 ch pèse sur le train avant et comme l’assistance électrique de la direction n’offre aucun ressenti par sa douceur extrême, la conduite manque cruellement de dynamisme au profit unique du confort, ce qui est louable.

En matière d’équipements, le XCeed intègre toutes les dernières nouveautés technologies dont un tableau de bord full digital de 12,3 pouces ainsi qu’un écran central tactile de 10,25 pouces qui permet le pilotage du système d’info-divertissement. Rien ne manque et on trouve vite ses marques dans cet habitable à la finition très correcte et qui offre un cadre de vie à bord très agréable.

Le Kia XCeed offre une alternative intéressante par son style dans un segment des SUV compacts fortement encombré. L’arrivée de la version hybride-rechargeable qui étoffe la gamme des motorisations va incontestablement renforcer son pouvoir d’attraction. 

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

COMPARATEUR ASSURANCE

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4