Suivez-nous sur

BMW

ESSAI BMW M240i COUPÉ 2022

LE PLAISIR COMME ON L’…M

Le célèbre label sportif M fête cette année ses 50 ans. Comme un avant-goût des célébrations, c’est sur la route du Tour Auto 2022, le célèbre rallye historique dont BMW est partenaire, que nous avons testé la nouvelle Série 2 Coupé dans sa version la plus sportive, la M240i et son fabuleux moteur 6 cylindres magnifié par un châssis d’une efficacité redoutable. Une M240i pur plaisir comme on l’…M finalement.

La BMW M240i Coupé sous le l’arche de départ du Tour Auto au château de Rambouillet

Partenaire du Tour Auto depuis plus de 10 ans en fournissant l’ensemble des véhicules nécessaires à l’organisation du plus grand rallye historique français, BMW nous a fait un superbe cadeau en nous conviant à prendre part à une étape de la course en ouvrant la route aux anciennes au volant de la nouvelle Série 2 Coupé M240i, la plus musclée de la bande en attendant une hypothétique M2. Le genre de proposition que bien entendu on ne refuse pas surtout que lors de cette étape inaugurale entre Paris et La Baule, notre route nous emmenait par le circuit Bugatti du Mans, puis sur des routes bucoliques le long de la Loire afin de rejoindre une épreuve spéciale au sud de Angers tracée dans les coteaux du Layon. De quoi mettre à l’épreuve cette nouvelle M240i Coupé. Une escapade plaisir de plus de 500 km avec comme compagnon de route dans une M4 Compétition, un certain Ari Vatanen, ouvreur officiel de luxe et ambassadeur de la marque à l’hélice. Autant dire que le plaisir n’était pas que derrière le volant puisque le Tour Auto est une véritable machine à remonter le temps avec 230 autos historiques de la période 1957-1973, dont plus de 20 BMW engagées dans les deux catégories Régularité et Compétition.

Monsieur Ari Vatanen est toujours aussi disponible et passionné

UN STYLE « A L’ANCIENNE »

Inutile de dire que cette nouvelle Série 2 Coupé M240i fait son effet et ce n’est pas les autocollants officiels Tour Auto 2022 qui font que les regards se fixent sur elle, mais bien sa plastique. Avec sa ligne unique de coupé compact dans la forme, ses ailes musclées et surtout cette face avant « à l’ancienne » comme il y deux décennies et donc qui fait l’impasse totale sur la nouvelle calandre très verticale de la nouvelle Série 4, un choix assumé par le constructeur, la M240i se distingue et marque sa différence. A l’intérieur, l’émancipation avec la Série 1 ne fait plus aucun doute puisque l’on retrouve la planche de bord de la Série 3/4. En bonne sportive, elle se dote de superbes et confortables sièges semi-baquets M et d’un volant M 3 branches à la parfaite prise en main. Un cockpit qui respire bon la sportivité avec tous les équipements que l’on attend d’une voiture moderne premium et sportive. Coupé 4 places, il privilégie les passagers avant et les places arrière n’ont pas vraiment vocation à un long trajet.

UN VRAIE TEMPÉRAMENT DE PROPULSION AVEC 4 ROUES MOTRICES

Soeurs techniques sur la précédente génération, la Série 1 et la Série 2 font désormais bande à part et ne partagent plus grand chose puisque la base technique de la nouvelle venue n’est autre que celle des Séries 3 et 4, ce qui autorise ainsi l’implantation du bloc 6 cylindres qui dans cette version M240i développe 374 ch. Puissance élevée oblige, BMW a couplé son 6 en ligne avec une transmission intégrale xDrive dont le paramétrage en mode sport est typé propulsion avec une progressivité stupéfiante, ce qui procure un plaisir de conduite incomparable comme nous l’avons constaté lors des escapades sportives sur le circuit Bugatti du Mans et la spéciale de rallye du Tour Auto.

Clou du spectacle de cette M240i, son 6 cylindres en ligne 3 litres offre 374 ch et un couple de « camion » de 500 Nm. Couplé avec une boite auto 8 rapports rapide et parfaitement étagée, cet ensemble moteur-boite associé avec la transmission xDrive, fait des merveilles sur la route et sur piste. Au volant, ce n’est que du plaisir car la transmission intégrale dispose de série d’un différentiel à glissement limité électronique qui répartie la puissance sur les quatre roues avec une tendance à la propulsion en mode Sport et on retrouve ainsi ce qui fait le charme d’une BM’, un train arrière mobile qui se cale sur ses appuis avec un petit déhanchement qui permet de remettre le pleine puissance sans la moindre perte de motricité. Comme le train avant très vif et mordant s’inscrit parfaitement dans la trajectoire tout en gardant du frein jusqu’au point de corde, on prépare idéalement la sortie de virage sans le moindre déséquilibre et il n’y a plus qu’à mettre gaz à fond et le couple fait ensuite le reste en catapultant la bavaroise avec un petit déhanché si caractéristique d’une BM’ propulsion. C’est la magie de l’électronique qui permet même avec une 4 roues motrices de retranscrire les sensations d’une propulsion, en toute sécurité et dans le confort car en plus d’être sportive, cette bavaroise s’apprécie aussi tranquillement sur la route et l’autoroute par le confort de sa suspension et la qualité de son insonorisation.

Avec cette Série 2 Coupé M240i qui fait preuve d’une grande polyvalence pour faire les courses comme la course, BMW revient à ses premiers amours, à savoir un moteur thermique 6 cylindres puissant, souple et mélodique associé à un châssis vivant, redoutablement efficace et qui procure un plaisir immense au volant. Très sincèrement, il y a bien longtemps que BMW n’avait pas produit un modèle plaisir dont l’unique frein est le prix.

Photos Laurent SANSON

« de 2 »

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans BMW