Suivez-nous sur

ESSAIS

ESSAI MERCEDES-AMG A 35 4MATIC

UNE AMG QUI CACHE BIEN SON JEU

L’heure du facelift est proche pour la deuxième génération de la Mercedes Classe A, dont sa version d’accès à l’univers AMG, la A 35 4Matic. Retour en piste au Paul Ricard avec cette petite étoile filante dotée d’un bloc 2 litres turbo de 306 ch et qui derrière son style « sage » cache bien son jeu.

Même si la radicale A 45 S 4Matic+ lui vole la vedette par sa puissance (421 ch), ses performances et son style plus affûté et affirmé, la A 35 4Matic n’en reste pas moins une authentique sportive signée AMG, mais avec un look plus sage proche d’un kit AMG Line.

VERSION D’ACCÈS A L’UNIVERS AMG

La Classe A n’est pas qu’une simple compacte puisqu’elle symbolise la percée et le succès de Mercedes sur le segment des compactes premium. Touchant une clientèle plus jeune que les traditionnelles berlines et les gros SUV, Mercedes a vite compris qu’une version sportive AMG était nécessaire, se montrant en même temps en phase avec son engagement en Formule 1. La seconde génération de la Classe A dispose donc de deux versions AMG, la radicale A 45S et cette A 35, plus sage et qui est l’équivalent d’une Audi S3 et d’une BMW M135i.

4 CYLINDRES TURBO DE 306 CH ET TRANSMISSION INTÉGRALE

Prenant pour base le 4 cylindres utilisé sur la A 250 en version 224 ch, ce bloc est passé entre les mains des experts AMG et sa puissance grimpe à 306 ch grâce à une modification du turbo, de la culasse avec un calage variable des soupapes et une nouvelle cartographie de la gestion électronique. Ainsi traité, le 2 litres développe 306 ch et 400 Nm de couple. Avec la transmission 4 roues motrices, elle exécute ainsi l’exercice du 0 à 100 km/h en 4,8 secondes.

En action, la A 35 4Matic affiche clairement son tempérament sportif, tout d’abord avec son amortissement bien plus ferme, sa rigidité améliorée des trains roulants mais aussi de la caisse par des renforts. Au volant, la conduite est incisive grâce à une direction directe et la transmission intégrale se charge de la motricité tout en privilégiant un tempérament traction. Cette transmission intégrale efficace bride quelque peu le comportement de cette A 35 qui ne se montre pas très joueuse. Hyper efficace et très confortable sans être très ludique, la A 35 qui se veut polyvalente abandonne bien volontairement ce rôle débridé à la plus radicale A 45 S.

Au royaume des compactes sportives dans lequel on intègre également une VW Golf R ou encore une Cupra Leon, la Mercedes-AMG A 35 est bien plus qu’un simple modèle d’accès à l’univers AMG. Avec sa transmission intégrale et sa boite auto aux passages rapides, la A 35 se montre très performante et d’une grande efficacité. Son style plus discret la rend moins démonstrative que la A 45 S, mais finalement elle cache bien son jeu.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS