Suivez-nous sur

ACCESSOIRES PIÈCES DÉTACHÉES

VÉHICULE VIEILLISSANT : LES PIÈCES AUTO À REMPLACER

L’entretien d’un véhicule vieillissant n’est pas évident. En plus des vidanges et des vérifications régulières, le remplacement des pièces abîmées, vétustes et dysfonctionnelles est essentiel pour maintenir la voiture en bon état et garantir votre sécurité routière. Quand remplacer les pièces de sa voiture ? Où acheter ces pièces ?

Remplacer un ancien moteur de voiture par un modèle d’occasion

Considéré comme le cœur d’une voiture, le moteur est un composant mécanique indispensable à la motorisation des roues. Il actionne les mouvements grâce à la combustion du carburant. Plusieurs raisons peuvent pousser à remplacer le moteur d’une voiture. C’est par exemple le cas lorsque les pièces importantes et irréparables telles que les joints de culasse sont trop usées. Le remplacement de l’intégralité du moteur est également indispensable lorsqu’il fait l’objet d’une usure sévère. Cette opération s’avère aussi nécessaire dans d’autres situations telles qu’une perforation du carter ou la casse de l’arbre à cames (dans le cas d’un moteur diesel).

Moteur d’occasion ou standard : lequel choisir pour sa voiture ?

Pour le remplacement du moteur de votre véhicule, vous aurez le choix entre un moteur standard et un moteur d’occasion. Pour information, un moteur dit « échange standard » est un moteur reconditionné sorti de l’usine. Il fait souvent l’objet d’une garantie. Son prix peut aller de 1500 à 2000 euros. Choisir un moteur d’occasion est une bonne alternative, car c’est beaucoup moins cher (jusqu’à -70%). En effet, le prix de ce type de moteur oscille généralement entre 600 et 900 euros. Bien sûr, cela peut varier selon le type, le modèle, la marque et les spécificités du modèle choisi. En cherchant sur le marché de l’occasion et des pièces détachées, vous serez sûr de trouver un moteur en bon état, identique à celui de votre voiture, et ce, quelle que soit sa marque.

Comment choisir un moteur d’occasion ?

Plusieurs paramètres sont à considérer avant et lors de l’achat d’un moteur d’occasion. Tout d’abord, il est important de savoir que le remplacement du moteur d’une voiture représente un certain coût, que ce soit à l’achat ou au niveau de la main-d’œuvre. Avant de se lancer, il est donc essentiel de se demander si cette opération est vraiment indispensable ou si une simple réparation des pièces usées ou cassées peut suffire. Notez également que les moteurs d’occasion disponibles sur le marché sont très nombreux. Trouver un modèle fiable qui convient à votre véhicule peut s’avérer difficile.

Pour faciliter et affiner vos recherches, tenez compte des spécificités du moteur de votre voiture : est-il à essence, GPL, électrique ou hybride ? Pensez aussi à tenir compte de la marque, du type et de la génération du véhicule. Par ailleurs, il est utile de se renseigner sur les garanties proposées par le vendeur et de vérifier si les avis déposés par les clients sur son site sont authentiques et certifiés.

Où trouver un moteur d’occasion fiable ?

Il existe de nombreuses solutions pour trouver un moteur en occasion à des tarifs intéressants pour votre voiture. Vous pouvez, par exemple, vous rendre sur une plateforme dédiée à la vente de pièces détachées d’occasion. Les moteurs de véhicule proposés sont classés par marque puis par modèle de voiture. Par ailleurs, vous pourrez filtrer la recherche en remplissant les informations concernant votre auto (marque, modèle du véhicule, génération) et la pièce recherchée dans les champs dédiés à cette fin. Des suggestions vont ensuite apparaître et il ne vous restera plus qu’à faire votre choix. Par ailleurs, vous pouvez toujours contacter le support du site pour vous aider dans votre recherche. Vous pourrez également bénéficier d’un service de livraison rapide.

Comment remplacer le moteur d’une voiture ?

Le remplacement du moteur d’un véhicule implique le respect de plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut enlever l’ancien moteur. Pour cela, vous devez ouvrir le capot, vidanger le moteur et retirer le conduit d’air. Ici, de nombreuses pièces comme le démarreur et l’alternateur doivent également être enlevées. Il faut aussi déconnecter le câblage électrique, séparer le moteur de la transmission et dévisser les boulons de support. Ce n’est qu’après ces étapes que vous pourrez extraire le moteur. Pour faciliter le travail, n’hésitez pas à vous équiper d’une nacelle élévatrice.

Une fois l’ancien moteur enlevé, vous devez installer le nouveau en répétant le même processus. Faites descendre le moteur dans son comportement à l’aide d’une chèvre. Vissez ensuite les supports à celui-ci et reliez-le à la transmission. Suite à cela, plusieurs opérations de connexion sont à réaliser, notamment au niveau du conduit d’air, des tuyaux du liquide de refroidissement et bien d’autres.

Il est à noter qu’il s’agit d’une opération complexe et délicate. Pour garantir le bon fonctionnement de votre véhicule, garantir votre confort au volant et votre sécurité routière, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel.

Remplacer les phares avant pour avoir une meilleure visibilité routière

L’éclairage fait partie des garants majeurs de votre sécurité et de celle des usagers de la route. Pour cela, avoir des ampoules en bon état de fonctionnement est indispensable. Dans le cas contraire, vous risquez de recevoir une contravention de 3e classe d’un montant de 68 à 138 euros et de perdre 4 points sur le permis de conduire en cas de circulation de nuit. Dans certains cas, le véhicule peut être immobilisé jusqu’à ce que le propriétaire puisse être en mesure de réaliser la réparation. Il convient donc de remplacer les ampoules des phares avant dès la constatation d’un dysfonctionnement.

Comment fonctionnent les ampoules des phares avant ?

Il est important de comprendre les fonctions et les spécificités des ampoules des phares avant pour pouvoir les remplacer correctement. Sachez, par exemple, que les phares avant ne disposent que de deux types d’ampoules.

Visibles à 150 m, les veilleuses ou ampoules pour feux de position vous permettent d’être vu par les usagers de la route. Elles doivent être utilisées lorsque la nuit tombe, en cas de fortes pluies ou lors de toute autre situation susceptible de réduire la visibilité. Ces feux sont généralement de couleur blanche. Il existe deux gammes d’ampoules pour ces derniers : celles à filaments W5W (sans culot) et celles en T4W.

Les phares avant contiennent également des ampoules pour feux de croisement. Ces derniers optimisent la visibilité sur la route et permettent aussi d’être vu. Orientés vers le bas, ils doivent principalement être utilisés durant la nuit si la visibilité est très faible ou en croisant un autre véhicule. Le plus souvent, les ampoules pour feux de croisement sont les types H1, H4 et H7. En plus des feux de croisement, ces types d’ampoules peuvent faire fonctionner les feux de route. Elles peuvent être à simple ou double filament.

Quelles sont les étapes pour remplacer les ampoules des phares avant ?

Pour remplacer correctement une ampoule pour phare avant, les premières choses que vous devez faire sont de couper le moteur et d’ouvrir le capot. Maintenez ce dernier à l’aide de la patte qui est généralement placée sur le côté et ôtez la lentille de protection en plastique. Selon le modèle de la voiture, vous pourrez être amené à retirer quelques vis pour accéder à l’ampoule. Dans certains cas, par contre, vous devez braquer le véhicule à fond pour remplacer en toute facilité l’ampoule.

Suite à cela, il faut retirer le capuchon d’étanchéité. Comme son nom l’indique, ce dernier sert à protéger les optiques contre la poussière et l’humidité. Vous devez le déclipser ou le dévisser pour l’enlever. Une fois cette étape faite, il ne vous reste plus qu’à extraire l’ampoule qui est juste en dessous. Il suffit d’enlever le connecteur et l’attache qui la maintiennent pour ce faire. Munissez-vous d’un chiffon sec ou de gants, notamment s’il s’agit d’une ampoule halogène, car le contact direct avec les doigts peut la détériorer. Enfin, vous devez poser la nouvelle ampoule, remettre en place les éléments enlevés précédemment, rebrancher la batterie et rallumer les feux.

Remplacer l’amortisseur pour profiter d’un bon niveau de confort dans l’habitacle

L’amortisseur est l’un des composants majeurs de la suspension d’un véhicule. Il a pour rôle d’assurer le confort et la sécurité des personnes à bord de la voiture. Plusieurs facteurs peuvent indiquer l’usure de l’amortisseur et la nécessité de le remplacer. Il peut s’agir d’un inconfort dans l’habitacle, d’une mauvaise tenue de route ou encore d’une fuite au niveau des amortisseurs. Procédez au plus vite au remplacement de l’amortisseur défaillant de votre véhicule dès que vous constatez l’un de ces signaux.

Les étapes pour le remplacement de l’amortisseur

Le remplacement de l’amortisseur se divise en deux étapes. La première est la dépose. Après avoir installé la chandelle et déposé la roue de la voiture, mettez du dégrippant sur les vis et les boulons qui sont fixés à l’amortisseur. Desserrez ensuite l’écrou central situé sur la partie supérieure de ce dernier et désaccouplez les éléments fixés tels que la barre stabilisatrice, le bras, les rotules de direction et la fusée. Enfin, il vous faudra dévisser l’écrou et les vis en comprimant le ressort avec vigilance, déposer la butée puis ôter le ressort et le cache-poussière.

La deuxième étape consiste à installer le nouvel amortisseur en suivant les étapes ci-dessus dans le sens inverse. En résumé, vous devez reposer l’amortisseur, le ressort et la butée, les vis de fixation, les éléments du train, la barre stabilisatrice et la roue. Enfin, il ne vous reste plus qu’à enlever la chandelle.

Remplacer le radiateur pour maintenir le bon fonctionnement du système de refroidissement

Parmi les éléments importants au refroidissement du moteur, il y a le radiateur. Ce dernier a pour rôle de réduire la température du liquide de refroidissement qui circule dans le moteur. Son remplacement est nécessaire lorsqu’il s’est déformé à la suite d’un choc ou lorsque sa structure est rouillée. Cette opération est également indispensable en cas de déformation des ailettes, d’une élévation anormale de la température du moteur, d’une fuite du liquide de refroidissement, d’une baisse rapide et/ou d’une couleur et d’une texture anormales de ce dernier.

Cette opération se fait essentiellement lorsque le véhicule est froid. Avant de remplacer votre radiateur, vous devez rincer le système de refroidissement pour éliminer les résidus indésirables dans le circuit. Ici, vous devez démarrer la voiture pour que le produit de rinçage agisse puis l’éteindre et laisser le véhicule refroidir avant de continuer. Ensuite, il faut vidanger et déposer le radiateur. N’oubliez pas de préparer un récipient pour recueillir le liquide de refroidissement usé. Retirez-le seulement une fois que le système est complètement vidé. Concernant la dépose, vous devez démonter certains éléments tels que le cache-radiateur, le pare-chocs, le ventilateur, les durites d’arrivée et de sortie du liquide de refroidissement pour pouvoir accéder au radiateur.

Après cela, vous devez installer le nouveau radiateur et remettre en place tous les éléments enlevés précédemment dans l’ordre. La dernière étape consiste à purger le système de refroidissement pour éviter que l’air s’infiltre dans le circuit. Généralement, cela consiste à remplir le radiateur et le vase d’expansion. N’oubliez pas de démarrer la voiture pour permettre au circuit de refroidissement de fonctionner. Enfin, vous devez couper le moteur, vérifier le niveau du liquide de refroidissement et en rajouter si besoin.

Remplacer le hayon pour plus de praticité

Le hayon comprend le système complet d’ouverture du coffre d’une voiture. Il est composé d’une porte et d’une lunette arrière qui s’ouvrent du bas vers le haut. Le hayon permet de faciliter le chargement et le déchargement de gros volumes et d’objets encombrants. Au fil des années, celui-ci peut avoir du mal à s’ouvrir correctement, car les vérins qui le maintiennent s’usent. Pour remédier à ce problème, il convient de remplacer directement le hayon du véhicule. Cette opération se fait en trois étapes relativement simples.

Tout d’abord, vous devez ouvrir le coffre et vérifier l’état des vérins. Vous devez les remplacer si le hayon reste immobile en position intermédiaire. Faites-vous aider par une autre personne ou utilisez un tasseau de bois pour maintenir le hayon et enlever les vérins avec des gants. Ensuite, veillez bien à ce que les nouveaux vérins soient bien identiques à ceux que vous venez de retirer. Après cela, nettoyez toutes les zones obstruées avant d’appliquer un peu de graisse pour fluidifier le mouvement et poser les vérins. Lors de la pose, vous devez enlever les clips de maintien des anciens vérins et placer le nouveau dans le même sens.

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ACCESSOIRES PIÈCES DÉTACHÉES