Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI JAGUAR E-PACE FLEXFUEL E85 MHEV 2021

UN JAGUAR SUR CARBURANT ALTERNATIF

En intégrant dans la gamme de son SUV E-Pace une motorisation FlexFuel E85 avec hybridation légère, Jaguar démontre que le bioéthanol, majoritairement produit en France, est une alternative attractive, flexible et crédible face à la montée en puissance de l’électrique et aux prix toujours plus élevés des SP98 et SP95.

Alors que le moteur électrique est devenu en deux temps-trois mouvements la « norme » pour de nombreux constructeurs sous la pression des gouvernements, le thermique n’a pas encore dit son dernier mot, même si le chant du cygne semble de plus en plus proche entre hybridation et full électrification.

DU BIOÉTHANOL A PARTIR DE DÉCHETS DE RAISIN !

Malgré un futur 100% électrifié que le constructeur annonce pour 2025, Jaguar y va de son moteur thermique fonctionnant au bioéthanol, un vrai moteur 2 litres 4 cylindres FlexFuel qui dispose de quelques adaptations mineures afin de recevoir ce carburant en plus des SP98 et 95. Le bioéthanol ce n’est pas nouveau en soi, mais la montée en puissance de l’électrique et des prix de l’essence font que l’on retrouve un goût certain pour ce carburant plutôt écolo qui réduit de 90% les émissions de particules et de 72% le gaz à effet de serre. Mais surtout, le bioéthanol possède un argument qui fait mouche, son prix moyen au litre de 0,66 €. Lors de notre essai en Gironde, nous l’avons même trouvé non loin de l’usine de production à 0,59 € du litre. Incroyable !. Même en consommant facilement 20% de plus qu’avec de l’essence traditionnelle, il n’y a pas photo sur le prix et ce d’autant que ce E85 de génération avancée est made in France (95% du E85 distribué en France est fabriqué dans l’hexagone) et qu’il est produit pour l’essentiel à partir des résidus de la vigne, dont essentiellement du marc de raisin qui est distillé et déshydraté afin d’obtenir le bioéthanol qui est ensuite coupé avec 15% d’essence. Vu que ce n’est pas la vigne qui manque en France, le potentiel est énorme et ce d’autant que le bioéthanol va également pouvoir être produit à partir de résidus de bois et d’algues.

UN E-PACE AVANT TOUT

À l’usage, ce E-Pace P200 FlexFuel fonctionne tout à fait normalement avec une certaine souplesse de sa mécanique qui délivre 200 ch. L’électronique fait le reste en respectant des temps d’injection différents en fonction du carburant présent dans le réservoir, mais c’est totalement indolore pour le conducteur. Pour ceux qui ont un doute, je vous rassure il n’y a pas d’odeur de vin ou de vieilles vignes dans l’habitacle. On ne sent rien et ce d’autant que nous sommes dans une Jaguar avec la qualité de fabrication Premium qu’on lui connaît.

En attendant la conversion du Jaguar à la fée électrique, le constructeur anglais montre qu’il a encore de l’essence dans le réservoir en proposant son SUV E-Pace avec cette motorisation FlexFuel avec hybridation légère capable de recevoir du bioéthanol E85 mais aussi du SP98 et SP95. Plus flexible n’existe pas, mais surtout c’est la garantie avec le E85 de faire de belles économies avec un carburant en plus essentiellement produit en France. 

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4