Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI MERCEDES GLC COUPÉ 2020

UNE ÉTOILE STYLÉE ET DYNAMIQUE

Avec le GLC Coupé, Mercedes propose une variante dynamique du GLC qui s’affirme autant par son style que par son dynamisme sur la route. Une bonne étoile très stylée que le constructeur allemand revisite tant esthétiquement que techniquement avec un contenu high tech dans l’air du temps, dont le système d’info-divertissement Mbux.

Depuis l’avènement du X6 il y a plus de 10 ans, le SUV Coupé a fait des émules. Si BMW a également décliné cette carrosserie de SUV-Coupé sur son X4, d’autres constructeurs ont suivi à l’image d’Audi avec les Q8 et Q3 Sportback, Porsche avec son Cayenne Coupé et bien entendu Mercedes avec tout d’abord le GLE Coupé et depuis 2016 avec le « petit » GLC Coupé qui se positionne en frontal du X4, son seul concurrent. Avec pas moins de 400 000 exemplaires vendus dans le monde sur la seule année 2018, le duo GLC-GLC Coupé s’est imposé comme le fer de lance des SUV de la firme à l’étoile.

PAS QUE DE LA GUEULE !

Présenté en 2015 et lancé l’année suivante, le GLC a ensuite donné naissance à sa variante GLC Coupé et les deux modèles bénéficient d’un facelift de mi-carrière. Reprenant la silhouette d’un GLE Coupé avec un hayon très incliné et une face arrière puissante toute en rondeur, mais en plus compact, le GLC Coupé 2020 n’en demeure pas moins très impressionnant. Plus grand de quelques centimètres que le GLC classique dont il reprend la base technique, le GLC Coupé gagne en look ce qu’il perd en volume de coffre et en vie à bord aux places arrière, garde au toit abaissée oblige, mais c’est le prix d’un style racé. Pour ce facelift, la recette est simple avec l’intégration de nouveaux boucliers et de nouveaux feux à Led hautes performances totalement redessinés à l’avant comme à l’arrière.

Une fois à l’intérieur, la qualité perçue saute aux yeux avec de superbes matériaux dont de l’aluminium et du cuir bi-ton. Le raffinement est extrême et on comprend pourquoi le Premium séduit autant et ce malgré des tarifs parfois très dissuasifs. L’aménagement intérieur de ce GLC Coupé ne bouge quasiment pas, hormis le nouveau volant multifonction et au dessin plus sportif comme sur une berline de la marque. Mais néanmoins la planche de bord est digitale (en option) et le système d’info-divertissement Mbux intègre la fameuse assistante vocale « Hey Mercedes » alors que l’on note également de nouvelles aides à la conduite, dont la conduite semi-autonome de niveau 2, en attendant mieux une fois que la législation aura fixer un cadre précis à la conduite autonome, mais Mercedes est prêt. A la différence de la nouvelle Classe A avec ses turbines d’aération rétros éclairées et sa planche de bord constituée d’une unique dalle numérique qui abrite deux écrans, le GLC Coupé, tout comme son frère GLC, conservent donc l’architecture de base.

RÉELLEMENT DYNAMIQUE !

Au volant, le GLC Coupé fait preuve de réelles qualités dynamiques. Virant à plat et profitant d’un centre de gravité plus bas grâce à sa carrosserie, il se comporte comme une berline avec sa suspension pilotée Dynamic Body Control et/ou pneumatique Air Body Control (en option) qui permet en couplage avec le système Dynamic Select (modes Eco, Confort, Sport, Sport+, Individual) un abaissement de la hauteur de caisse de 15 mm qui améliore encore la tenue de route et le plaisir au volant. Avec sa direction plus directe que le GLC classique, le GLC Coupé se veut résolument plus sportif et il s’engage facilement dans la trajectoire d’un petit coup de volant sec qui rend le train avant plus vif et précis, c’est ultra efficace. Hormis son encombrement et sa masse importante de 1 875 kg parfois perceptible dans son comportement lorsque l’on entre fort dans un virage et qu’un léger sous-virage se fait sentir, mais vite rattrapé par la transmission intégrale 4Matic, on ne s’imagine pas vraiment au volant d’un SUV haut sur pattes. Bien aidé par son 2 litres 4 cylindres turbo diesel développant 245 ch et sa boite auto à 9 rapports qui permet d’être toujours dans la bonne courbe du couple (500 Nm), le GLC Coupé 300d de notre essai nous a donné pleine satisfaction avec un autre point fort, un confort acoustique que ne proposait pas la version précédente.

Plus cher que le GLC classique d’environ 3 500 €, le GLC Coupé n’est pas cadeau et les options, toujours nombreuses, ne vont pas dans le sens des économies, mais bon le plaisir n’a pas de prix et franchement ce GLC Coupé 2020 c’est vraiment la bonne étoile pour qui recherche un SUV Premium au tempérament dynamique et au style très distinctif, même avec un moteur diesel qui offre une réel agrément de conduite.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

COMPARATEUR ASSURANCE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4