Suivez-nous sur

ESSAIS SUV 4x4

ESSAI SKODA KAROQ RESTYLÉ 2022

SÉRIEUX COMME UN (KA) ROC

Même s’il n’a pas la notoriété de son cousin germain, le VW Tiguan, avec qui il partage sa base technique, le SUV compact Skoda Karoq s’est tout de même écoulé à plus de 500 000 exemplaires depuis son lancement en 2017. Troisième vente de la marque tchèque juste derrière le Kamiq et l’iconique Octavia, le très sérieux Karoq bénéficie d’un facelift de mi-carrière afin de rester dans le coup sur un segment très concurrentiel.

Sobre dans le style et essentiel dans sa démarche simple et pratique, le Karoq n’a rien du SUV compact démonstratif. Même si cette version 2022 se « lâche » un peu à l’image de notre version d’essai finition Sportline qui lui donne plus de dynamisme, le Karoq vise les familles et cette mini cure de jouvence se concentre autour de nouveaux équipements et d’un visage retravaillé. Technologiquement, parlons plutôt d’une mise à jour plutôt que de l’introduction de nouveaux systèmes qui gonflent les prix.

UN NOUVEAU REGARD

Le changement le plus significatif concerne la face avant retravaillée avec de nouveaux phares (Matrix Led), l’intégration de la nouvelle calandre hexagonale aux bords biseautés (nouvelle signature stylistique de la marque) et d’un bas de bouclier redessiné. A l’arrière, c’est très subtil avec de nouveaux feux et un becquet plus grand. Ce facelift modernise la ligne qui s’exprime d’autant mieux dans cette finition Sportline avec des boucliers avant et arrière spécifiques à cette version dite sportive. Ce n’est pas une révolution, mais une évolution bien visible, gage de sérieux et de solidité. Dans l’habitacle, aucun changement notable si ce n’est une évolution de la dotation de série avec l’instrumentation digitale dès le premier niveau avec un tableau de bord 8 pouces (10,25 pouces en option). On note aussi un écran central 9,2 pouces de série sur les versions du haut de gamme. Enfin, un Eco Pack fait son apparition avec des revêtements de sièges issus du recyclage des bouteilles en plastique.

EFFICACE A DÉFAUT D’ÊTRE EXCITANT

En action, le Karoq TDi 150 ch 4×4 est rivé sur la route avec une trajectoire plus tendue grâce à la transmission intégrale. Moins mobile qu’un 2 roues motrices avec un train arrière verrouillé par la transmission, le Karoq 4×4 mise sur la puissance et le couple de son moteur TDi pour sortir des virages avec efficacité. Ce n’est pas hyper sportif, mais très efficace et sécurisant et cette transmission 4×4 permet de sortir des sentiers battus sans la moindre arrière-pensée et de faire face à des mauvaises conditions sur la route en toute sérénité.

Parfaitement positionné avec une vaste offre 4×2, 4×4, essence et diesel et proposant un bon rapport qualité-prix-prestations malgré des prix qui gonflent, le Skoda Karoq version 2022 est un solide outsider sur le segment concurrentiel des SUV compacts, alors qu’il ne propose aucune hybridation et électrification.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS SUV 4x4