Suivez-nous sur

ESSAIS

ESSAI KIA PROCEED GT 2020

JUSTE SUPERBE !

Encore plus belle sur la route que sous les projecteurs d’un show-room, la Kia ProCeed éveille les sens des amoureux des belles carrosseries. S’inspirant avec succès du Shooting Break de la firme à l’étoile, Kia démocratise le concept en le rendant accessible sur le segment généraliste. 

Née du coup de crayon du chef du design de Kia Europe, le français Grégory Guillaume, la Kia ProCeed de deuxième génération change tout en abandonnant sa carrosserie de coupé 3 portes pour un racé et très élégant break façon Shooting Break. En une phrase, elle est juste superbe.

SOUS LE CHARME

Cette version ProCeed GT avec ses attributs spécifiques fait forte impression et respire le Premium, mais elle n’en demeure pas moins généraliste dans son tarif avec une gamme qui débute à 27 590 € avec le moteur T-GDi 120 et qui culmine à 35 890 € pour cette GT disponible uniquement avec le moteur T-GDi 204 ch, soit un tarif finalement comparable à une Skoda Octavia Combi RS, une Peugeot 308 SW GT ou une Renault Mégane Estate GT. Mais pour ce prix, Kia propose une ligne unique sur le segment des compactes généralistes (il n’existe que la Mercedes CLA Shooting Break avec une ligne du même calibre mais un tarif Premium) en plus d’une riche dotation avec de nombreux équipements de confort et de sécurité. 

UN AVANT DE CEED ET UN ARRIÈRE DE… PANAMERA

Techniquement, cette ProCeed repose sur la nouvelle plateforme K2 de la compacte Ceed, également déclinée en break SW. Si l’avant est commun avec les deux autres versions, cette ProCeed s’en démarque à partir des portes avant avec une ligne inédite et exclusive. Une ligne fluide qui se termine par un arrière très plongeant qui sous certains aspects évoque tout simplement une certaine Porsche Panamera. Longue de 4,60 m comme le break, cette ProCeed est surtout plus basse avec un toit qui culmine à 1,42 m et qui lui confère cette allure si fluide et dynamique. Même moins haute de 5 cm, cette ProCeed n’en demeure pas moins très habitable sans pour autant être un véritable break.

DU BRUIT À L’ÉCHAPPEMENT

Après le style qui ne laisse pas insensible, l’autre bonne surprise arrive lors de la mise en marche du moteur 1.6 T-GDi. Ce 4 cylindres turbo ronronne comme une mécanique de sportive avec une sonorité rauque qui s’accentue lors du passage en mode Sport. Une musique très agréable à l’oreille et bien rare de la part de Kia. Comme quoi tout change pour le constructeur coréen qui prend des risques en proposant des produits atypiques comme cette ProCeed. Fort de 204 ch, ce 4 cylindres turbo est couplé exclusivement (pour le marché français) avec la boite auto DCT à 7 rapports. Cette boite à double embrayage d’une grande souplesse d’utilisation peine parfois en usage très sportif, mais rien de bien méchant. Très agréable à conduire avec une position de conduite parfaite et des commandes qui tombent bien sous la main, la ProCeed avale les kilomètres avec aisance et un certain confort, malgré la fermeté de sa suspension. Bien posée sur le bitume, cette ProCeed GT fait preuve d’un comportement routier très équilibré avec un train avant vif et précis qui s’engage facilement dans la trajectoire. En sortie de virage, il faut juste ne pas remettre trop de gaz au risque de perdre la motricité avec un effet de retour de couple immédiat dans le volant. Rien de bien méchant, mais quelque chose de finalement classique pour une traction puissante ne disposant pas d’un autobloquant qui canalise mécaniquement un excès de puissance.

Une ligne sublime et surtout un très bon rapport prix/équipements/performances, la Kia ProCeed GT possède de véritables arguments pour séduire et ce d’autant qu’elle intègre la fameuse garantie de 7 ans ou 150 000 kilomètres. Un argument de taille pour franchir le pas et ouvrir les portes d’une concession de la marque coréenne.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

COMPARATEUR ASSURANCE

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS