Suivez-nous sur

ELECTRIQUE & HYBRIDE

ESSAI TOYOTA YARIS 4 HYBRID 2020

LA YARIS MUSCLE SON JEU

Quatrième opus d’une série débutée il y a plus de deux décennies et produite en France à 3,8 millions d’exemplaires, dont 1,8 millions pour la Yaris 3, la Toyota Yaris se renouvelle intégralement et s’émancipe avec un style plus expressif et musclé. Outre sa silhouette bodybuildée, la Yaris 4 fait également prévaloir un réel agrément de conduite et de vie à bord, démontrant que ce n’est pas que de la gonflette.   

Véritable best-seller de la marque japonaise et produite en France depuis 2001, pour plus de 50 pays, dans l’usine de Valenciennes dans le Nord, la citadine polyvalente Yaris, la plus française des japonaises, fait sa révolution stylistique et technique. Disons que c’est surtout le constructeur japonais qui a totalement changé son fusil d’épaule, et son coup de crayon, à l’image des dernières Corolla et RAV4. La nouvelle Yaris 4 s’inscrit logiquement dans cette nouvelle signature stylistique plus expressive.

NOUVELLE SUR TOUTE LA LIGNE

Une Yaris ne sera jamais une Supra c’est une certitude, même si une version survitaminée GR Yaris arrive en fin d’année. Néanmoins, avec ses ailes élargies et ses formes « torturées », la nouvelle Yaris marque les esprits. Sur cette 4ème génération, Toyota a tout changé sur sa petite starlette. Nouveau look aux formes bodybuildées, nouvelle plateforme modulaire GA-B, nouvelle motorisation hybride 3 cylindres en lieu et place de l’ancien 4 pattes ou encore enrichissement du contenu technologique dont l’affichage tête haute et des airbags centraux, une première dans la catégorie, la nouvelle Yaris 4 passe franchement un cap. Comme elle est plutôt craquante au premier regard, on tombe vite sous le charme et elle efface d’un coup de baguette magique le style plutôt classique de sa devancière.

PLUS LARGE, MOINS HAUTE ET PLUS HABITABLE

Profitant pleinement des latitudes offertes par la nouvelle plateforme autant pour le design que l’architecture, la Yaris 4 s’est élargie de 5 cm tout en s’abaissant de 4 cm, le tout dans un format très contenu de 3,94 m de long. Mais outre les dimensions extérieures au profit d’un meilleur équilibre dans ses proportions et de son comportement routier, c’est surtout l’habitabilité qui est la grande gagnante avec un allongement de 5 cm de l’empattement qui permet un meilleur agencement de l’habitacle et de l’installation à bord. La position de conduite plus basse et reculée, sans pour autant réduire l’espace aux jambes des passagers arrière, permet d’avoir un meilleur feeling et toucher de route avec l’auto. Cette nouvelle position plus naturelle participe pleinement à l’agrément de conduite et ce d’autant que la nouvelle motorisation 3 cylindres hybride de 116 ch, en puissance combinée avec le moteur électrique, donne pleine satisfaction avec une grande douceur de fonctionnement, bien aidée par une boite CVT transformée car plus progressive et moins dans le « patinage » permanent. Cette meilleure gestion de la boite auto est également l’un des points marquants des changements opérés sur cette nouvelle Yaris.

VIVE ET AGILE EN ACTION

Au volant, la petite japonaise se montre plus rigoureuse et précise dans son guidage avec une certaine vivacité de son train avant, elle démontre les progrès réalisés sur la rigidité de la caisse et sa liaison au sol. L’amortissement un peu ferme dynamise le comportement avec un roulis limité au détriment d’un peu de confort, mais les progrès sautent aux yeux. Enfin, la Yaris 4 Hybrid, qui ne l’oublions pas est la citadine la plus produite en France, est la reine de la consommation réduite avec une moyenne constatée lors de notre essai de +/- 4,5 litres sur 100 km en empruntant des voies rapides, des routes de montagne et un passage en ville. Un véritable parcours mixte récompensé par une consommation sous les 5 litres, démontrant s’il le fallait encore la pertinence de l’hybridation sur une petite voiture.

Ultra polyvalente, passe-partout avec son gabarit contenu, sobre avec un appétit d’oiseau, habitable aux places avant et ne manquant pas d’allure avec cette silhouette bodybuildée, la nouvelle Yaris 4 a tout juste et réalise une double performance en contenant également ses prix.

Photos Laurent SANSON

« 1 de 2 »

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

COMPARATEUR ASSURANCE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ELECTRIQUE & HYBRIDE