Suivez-nous sur

ESSAIS

ESSAI SUZUKI SWIFT HYBRID 2021

ÇA SWIFT TOUJOURS POUR LA JAPONAISE

Best seller du constructeur nippon, la citadine Swift représente la moitié des ventes de la marque en France. Avec l’hybridation légère et son contenu technologique améliorée, la Swift Hybrid reste une valeur sure des citadines.

Restylée l’an dernier au cap de la mi-carrière, la Suzuki Swift de quatrième génération (troisième en Europe) affiche fièrement son joli minois très légèrement remanié par l’adoption d’un jonc chromé en travers de sa calandre. Toujours aussi craquante avec ses combinaisons pétillantes de peinture bi-ton, la Swift est aussi hybride avec une micro hybridation par alterno-démarreur 12V. Un système simple et efficace qui permet à la Swift de réduire un poil ses émissions de CO2 avec ses consommations modérées.

MILD-HYBRID ET URBAINE AVANT TOUT

Esthétiquement, la Swift restylée adopte outre sa calandre modifiée, de nouvelles jantes à la finition polie, de nouveaux coloris bi-ton et même des inserts décoratifs pour l’habitacle. Une véritable révolution stylistique ! Finalement, c’est donc sous le capot que l’on découvre l’évolution principale avec le nouveau moteur 1.2 DualJet dit K12D pour les spécialistes. Ce petit moteur thermique 1.2 litre 4 cylindres est associé au système d’hybridation légère qui intègre un alterno-démarreur et une batterie lithium-ion 12V d’une capacité de 10 Ah et dont l’énergie récupérée sur les freinages vient en complément du moteur thermique lors des accélérations. Son contenu technologique se dote également de nouvelles aides à la conduite avec la reconnaissance de panneaux de signalisation, la surveillance des angles morts, un régulateur de vitesse adaptatif et une aide à la correction de trajectoire.

En action, la Swift Hybrid Hybrid 1.2 reste une citadine taillée pour la ville avec son gabarit passe-partout et son agilité légendaire. Mais la petite japonaise n’a pas à rougir de ses prestations sur route et ce malgré une boite de vitesses auto CVT avec laquelle il convient d’être pied léger sur l’accélérateur, sinon gare aux envolées du régime moteur, mais pas de la vitesse et des performances qui restent modestes. Même sous la tonne, la Swift Hybrid n’est pas un foudre de guerre avec les 83 ch de son petit moteur DualJet 1.2. Si vous voulez plus de tonus, nul doute que la Swift Sport est faite pour vous, mais le confort en moins car cette Swift Hybrid 1.2 se montre particulièrement confortable grâce aux roues de 16 pouces qui absorbent une partie des irrégularités de la route. Enfin, le dernier point fort réside dans sa consommation extrêmement contenue. Annoncée pour 5,1 l/100 km en cycle mixte, la Swift Hybrid 1.2 est fidèle à son homologation avec une moyenne autour des 5.2/5.5 l/100 km en fonction des sollicitations. 

Ultra polyvalente, bien équipée et toujours aussi abordable malgré l’enrichissement de son contenu technologique, la Suzuki Swift Hybrid cru 2021 possède bien des qualités et pas uniquement sur sa seule bouille. L’apport de l’hybridation légère et la perte de quelques chevaux ne change en rien les performances qui restent modestes, mais c’est du côté du réservoir que l’intérêt se porte avec une consommation mini.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS