Suivez-nous sur

ESSAIS

ESSAI TOYOTA GR YARIS 2021

LA BOMBINETTE NÉE DU WRC

Second modèle de la gamme sportive GR après la GR Supra, la GR Yaris est directement dérivée de l’expertise de Toy’ en WRC. Avec sa transmission intégrale intelligente et son moteur 3 cylindres turbocompressé développant 261 ch, la GR Yaris est la digne descendante de la Yaris WRC pour une utilisation sur route. Une authentique GTi bodybuildée et survitaminée !

Depuis son retour en championnat du monde des rallyes avec la Yaris WRC sacrée en 2018, le géant japonais n’a jamais caché son souhait de soutenir son engagement en course par une gamme sportive hautes performances. Baptisée GR pour Gazoo Racing, l’entité sportive de Toyota, cette gamme compte désormais deux membres avec le coupé GR Supra lancé en 2019 et cette turbulente et délurée GR Yaris. Pour le Président de Toyota, Akio Toyoda, la création d’une voiture de sport entièrement fabriquée par la marque était une ambition personnelle et on peut lui dire merci car Toyota a osé sortir de sa zone de confort de la grande série et de l’hybridation à outrance de sa gamme pour produire des voitures plaisirs. Alors oui, on peut dire merci à Mr Akio qui pour la petite histoire est le petit-fils du fondateur de Toyota.

UNE CAISSE SPÉCIFIQUE QUI MIXE DEUX PLATEFORMES

Cette GR Yaris, c’est tout d’abord une caisse spécifique hyper rigide qui repose sur une plateforme unique constituée d’un gros morceau de la plateforme dite GA-B de la nouvelle Yaris 4 et d’une section arrière adaptée de la plate-forme GA-C utilisée pour la Corolla et le C-HR, les deux modèles du segment supérieur. Deux plateformes pour n’en faire qu’une uniquement dédiée à cette GR Yaris qui embarque une transmission intégrale. Si la ressemblance avec la Yaris 4 standard est une évidence, les deux voitures sont bien différentes car la GR Yaris est une voiture construite à partir d’une feuille blanche et elle ne reprend de sa soeur Yaris 4 aucune pièce de carrosserie, hormis les optiques et les rétros. Dès le départ du projet, il s’agissait de partir de l’expertise acquise avec la Yaris WRC pour concevoir une auto de route capable aussi de faire de la course et c’est pourquoi cette GR Yaris est homologuée WRC2. Pour faire simple, on lui colle un arceau, des sièges baquets avec harnais et un extincteur et on se pointe au départ d’un rallye.

UN 3 CYLINDRES TURBO DE 261 CH QUI NE MANQUE PAS DE PÊCHE !

L’autre attrait de cette GR Yaris est technique avec l’implantation d’un tout nouveau moteur 3 cylindres 1.6 turbo développant 261 ch pour 360 Nm de couple. Ce bloc très surprenant qui pousse vraiment fort à partir de 4 000 tr/mn, utilise un turbocompresseur à roulement à billes, des soupapes d’échappement de grand diamètre alors que le refroidissement du piston est à huile multi-jets. Ce moteur très compact est couplé avec une boite mécanique 6 vitesses aux rapports parfaitement étagés et surtout une transmission intégrale permanente à commande électronique qui fonctionne selon trois modes de conduite avec une répartition de la puissance avant/arrière différente en fonction des modes Normal 60/40, Sport 30/70 et Track 50/50. Puissante et légère, la GR Yaris ne pèse que 1 280 kg grâce à l’utilisation d’aluminium sur certains éléments de la carrosserie et de carbone pour le toit. Du coup, son rapport poids/puissance de 4,9 kg/ch et ceci se ressent sans attendre au volant d’autant que son petit gabarit avec des voies larges et des portes-à-faux réduits lui confère une belle agilité dès que la route devient sinueuse, comme une spéciale de rallye.

Au volant, la GR Yaris offre tout ce que l’on attend d’une vraie sportive délurée avec une suspension hyper ferme, du bruit dans l’habitacle, un freinage puissant, une direction vive et précise et un véritable frein à main mécanique comme avant. Sur la route, la bobinette japonaise se catapulte d’un virage à l’autre avec aisance sans jamais perdre le fil de sa trajectoire grâce à une motricité parfaitement gérée. En montant franchement le rythme sur le mode Sport typé propulsion, la GR Yaris glisse gentiment du train arrière en sortie de virage et ce n’est que du bonheur et que dire du mode Track qui avec sa répartition 50/50 lui procure une efficacité diabolique en virage en gommant toute forme de sous-virage. Développée pour être performante et amusante sur route dans le pur esprit rallye, la GR Yaris fait vraiment tout bon.

Toyota s’est lâché avec pour unique contrainte le plaisir de produire une super GTi. Amusante à l’oeil avec sa carrosserie bodybuildée, terriblement efficace et performante au volant, la GR Yaris est sans la moindre hésitation notre sportive de l’année et on lui pardonne son tableau de bord de piètre qualité, ses compteurs d’une autre époque et sa position de conduite trop haute pour une sportive, l’essentiel est dans son dynamisme et le plaisir qu’elle procure.

Photos Laurent SANSON

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ESSAIS